• facebook
  • twitter
  • googleplus
Les 3 activités à faire le temps d’un voyage au Kenya

Le Kenya est une destination des plus demandées d’Afrique de l’Est. C’est un pays qui est propice au safari et à un voyage dépaysant.

lih reserve de masai mara

Safari en 4 x 4 ou en minibus au parc national du lac Nakuru

Le Kenya est connu pour le parc national du lac Nakuru. Ce dernier est populaire grâce à son confluent alcalin qui accueille plus d’un million de Flamants roses. Il est propice à un safari en 4x4 ou en minibus lors d’un voyage au Kenya. Par ailleurs, ce lieu se trouve à une altitude d’environ 1 758 m. Il est localisé au sud de la ville Nakuru, au centre du pays. Il est à 2 h de route de Nairobi. Ce site a été créé en 1967. Il s’étend sur une superficie de près de 188 km2. Mis à part les Flamants roses, on y répertorie plus de 400 espèces d’oiseaux comme le Pélican et le Héron. Ce territoire abrite également des rhinocéros noirs, des gazelles, des lions, des léopards et des hippopotames.

Promenade au cœur du parc Haller, le siège d’Owen et de Mzee

Après un safari au parc national du lac Nakuru, les globe-trotters pourront poursuivre leur voyage kenyan au parc Haller. Ce dernier a été créé par René Haller et a été connu sous le nom de Bamburi Nature Trail jusqu’en 1999. Il est situé au nord-est de Mombasa. Cette zone s’étend sur une superficie d’environ 75 ha. Elle est célèbre pour ses animaux errants en pleine nature. Ce site abrite « Owen » et « Mzee ». Le premier est un hippopotame orphelin, tandis que la seconde est une tortue géante centenaire. Selon la légende, Owen a été élevé par Mzee. Au fil du temps, il est devenu dangereux pour son amie. Ainsi, ils y ont vécu séparément. Par ailleurs, durant leur visite, les routards croiseront aussi des girafes, des élands, des marabouts et des cobes. En outre, le parc Haller est ouvert tous les jours de 8 h à 17 h.

Randonnée au sein des ruines de Gedi, les restes de la ville swahilie du XIIIe siècle

Pour terminer leurs voyages Kenya, les vacanciers peuvent découvrir les ruines de Gedi. Celles-ci désignent les restes de la ville swahilie du XIIIe siècle. Elles sont situées sur la route entre Mombasa et Malindi. Ce territoire constitue l’un des patrimoines historiques les plus marquants du territoire. Il a été classé monument national en 1927. En 1948, cette zone a été déclarée parc national kenyan. D’après la tradition locale, les ruines de Gedi sont protégées par les esprits de ses prêtres. Ces derniers maudiront celui qui détruit ou amène quelque chose appartenant à la cité. Par ailleurs, ce site comprend une mosquée, un palais et des maisons en pierre. Il possède également un restaurant et une boutique de souvenirs. Sur les lieux, les bourlingueurs peuvent aussi visiter un musée qui conserve des objets précieux, à savoir une vase Ming de la Chine, une lampe de fer d’Inde et des ciseaux d’Espagne. En outre, cet endroit est peuplé de singes. Il est ouvert jusqu’à 18 h.

http://www.voyageonsautrement.com/

 

<< Page précédente

 

Haut de page